Maires et Mairesses de N-Y, soyez plus près de vos citoyens que d’Innergex!

LETTRE OUVERTE. Le collectif Pour un choix éclairé, représentant l’ensemble des 16 municipalités de la MRC de Nicolet-Yamaska souhaite réagir à la formation du Regroupement Énergie Renouvelable du Centre-du-Québec (RERCQ), réunissant 7 maires de la MRC Nicolet-Yamaska.

Dans un premier temps, nous aimerions clarifier la genèse de ce regroupement. L’article du Nouvelliste du 23 avril mentionne que les sept « conseils étaient majoritairement en faveur de pousser le dossier plus loin et d’aller chercher davantage d’informations.  » 

Chère mairesse et chers maires, pourriez-vous rendre publique les résolutions de vos conseils à ce sujet, afin de clarifier vos démarches ainsi que la position de vos équipes à ce sujet?  Plusieurs citoyens en ont fait la demande, mais nous attendons toujours les réponses.

En ce qui a trait à votre désir de chercher davantage d’informations, nous vous invitons à consulter la vaste quantité d’articles de journaux, d’articles scientifiques, de conférences et textes d’opinion qui paraissent sur le site web du PCENY. Nous travaillons d’arrache-pied depuis un an à chercher et à partager de l’information crédible et indépendante des intérêts privés des promoteurs. 

Vous avez dit souhaiter « évaluer l’ensemble des impacts de tels projets sur nos concitoyennes et concitoyens afin de prendre une décision éclairée et de ne pas laisser passer une occasion de développement économique majeure, sans d’abord bien la comprendre et l’analyser. » Ce sont des intentions louables, mais permettez-nous de remettre ces intentions en question.

À titre de rappel :

La MRC a mis sur pied un comité consultatif, dont un de vos membres en faisait partie, et l’a dissout après à peine deux rencontres. Pourquoi? 

La MRC a mis sur pied un comité ad hoc sur les éoliennes, dont plusieurs de vos membres en faisaient partie. Les discussions et démarches de ce comité n’ont jamais été dévoilées au grand public. Pourquoi? 

Le PCENY a organisé de nombreuses conférences en ligne et en personne en 2023, mais vous n’y avez pas assisté. Pourquoi?

Le PCENY a organisé un colloque le 28 octobre 2023 qui réunissait nombreux experts qui ont abordé plusieurs aspects de la transition énergétique, dont le solaire et l’éolien. Mais vous n’étiez pas là. Pourquoi?

Le PCENY et Vent d’élus ont organisé une conférence avec l’Institut de recherche en économie contemporaine le 25 avril dernier à Nicolet. Seulement deux d’entre vous y étaient et ont quitté avant la période d’échange. Pourquoi refuser cet échange avec vos citoyens, alors que nous avions avisé clairement toute l’assemblée que cette séance d’échange se tiendrait dans le plus grand respect de toutes les opinions? Pourquoi ne voulez-vous pas assumer vos opinions contraires publiquement? Nous vous rappelons que de nombreux citoyens et plusieurs membres du PCENY en font l’exercice une fois par mois à tous les conseils des maires. 

Permettez-nous aussi de vous rappeler que si vous avez, comme vous le dites, « l’intention d’être à l’écoute des préoccupations du milieu et des besoins actuels et futurs des municipalités que chacun représente, mais aussi de l’ensemble des municipalités de Nicolet-Yamaska » qu’un premier geste à poser serait de participer activement aux rencontres citoyennes et au débat public. 

Nous vous suggérons aussi de suivre les recommandations autant du gouvernement que de l’INSPQ et du gros bon sens, d’inclure les citoyens dans la prise de décision et surtout dans l’élaboration d’un éventuel projet.

Vous dites aussi vouloir  « adopter une démarche qui encouragera l’acceptabilité sociale ». Nous vous suggérons, au lieu d’essayer d’encourager l’acceptabilité sociale d’un projet imposé par un promoteur privé, de proposer vous-mêmes aux citoyens de la MRC un projet socialement acceptable qui servira les besoins de la population et qui serait bâti par, pour et avec la population.

Vous dites vouloir protéger le territoire et les activités agricoles. Nous vous félicitons pour cette démarche. Si vous suivez les conseils du ministre de l’Agriculture, la solution est simple : vous pouvez tout faire pour vous assurer qu’il n’y ait aucune éolienne sur les terres agricoles. Proposer l’interdiction d’installer des éoliennes sur des terres en cultures dans le RCI de la MRC, comme l’a fait la MRC du Haut-Saint-Laurent, est une façon de faire éprouvée et approuvée par les instances gouvernementales.

Nous attendons donc de vos réponses, de vos nouvelles et surtout votre présence aux assemblées publiques que nous organisons. 

Nous vous demandons que vos prochaines démarches se fassent auprès de vos citoyens au lieu de les poursuivre avec Innergex. 

On vous le dit depuis un an de toutes les façons possibles : Nous, les citoyennes et citoyens que vous représentez, voulons collaborer avec vous et vous partager le fruit de nos innombrables heures de travail bénévoles au nom du bien commun. 

Notre prochaine conférence se déroulera le 23 mai à Saint-Wenceslas avec Martine Ouellet, ancienne ministre des Ressources naturelles et cadre chez Hydro-Québec. Vous êtes tous et toutes cordialement invités. 

Signé : Le collectif Pour un choix éclairé dans Nicolet-Yamaska

La lettre ouverte est parue dans le Courrier Sud.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *